Articles

Affichage des articles du février, 2018

LE CENTRE DE RÉTENTION, « ENFER PSYCHOLOGIQUE » DES SANS-PAPIERS

Image
Un article écrit par deux étudiants de l'ESJ de Lille et publié sur le site crée par la 92e promotion de l'école
Derniers sas avant l’expulsion, les 24 centres de rétention recevaient en 2016 près de 46 000 sans-papiers. Souvent fragilisés par leur parcours, ces migrants découvrent un univers oppressant, où le corps devient l’ultime ressource pour résister. Au Mesnil-Amelot, à Palaiseau et à Vincennes, nous avons recueilli des témoignages de l’intérieur.

UN HOMME BRISÉ...

Une professeur de français de l’université de Nanterre nous écrit, via le blog. Elle nous apprend, que, donnant bénévolement des cours de français à des migrants, elle a rencontré Abdullah, un jeune Afghan, l’année dernière. Elle nous en parle avec enthousiasme et... s’inquiète : Abdullah est en centre de rétention à Vincennes ; dubliné, il risque le renvoi en Bulgarie.