Articles

Affichage des articles du décembre, 2019

Mourir à 19 ans dans un CRA n’est pas exactement un accident dû au hasard !

1 - Témoignages de retenus à propos de la mort du jeune Tunisien de 19 ans mort le 8 novembre au CRA 2B de Vincennes

Le centre a communiqué sur ce décès en signalant l’ouverture d’une enquête. Contrairement aux témoignages recueillis auprès de retenusla dépêche de l'AFP ne fait état que d'un mélange de médicaments et de stupéfiants.

Le retenu partageant la même chambre que le jeune Tunisien a confirmé cet usage désespéré (et assez courant en rétention) de médicaments, qui, rappelons-le, sont largement délivrés par l'infirmerie du CRA, mais quoiqu'il en soit, mourir dans un centre de rétention à 19 ans n'est pas exactement un accident dû au hasard !

Les témoignages recueillis par téléphone dénoncent les violences policières au CRA et expliquent que ce jeune de 19 ans est mort par « suites des coups portés par des policiers qui l’avaient convoqué au coffre ». Le coffre est le lieu où les retenus doivent déposer les objets qu’ils ne peuvent garder à l’intérieur du CRA …